02/10/2010


Chronique de CLEER / Une fantaisie corporate sur le cafard cosmique.


Splendide pastiche du style entrepreneurial, peinture utile d’un univers inhumain, Cleer relevait de la gageure, et il fallait bien la légèreté de plume des Kloetzer pour savamment fusionner la fantasy à ce monde de verre. Le style onirique, propre à cet auteur immanquable de la fantasy française, est bien au rendez-vous. Point d’intrigue menée tambour battant, ponctuée de péripéties toutes plus improbables les unes que les autres, mais un intérêt constant, une curiosité subtilement entretenue qui entraîne le lecteur jusqu’à un dénouement final vivement attendu.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire