22/11/2011

Lorkhan comprend bien que tout cela n'est peut-être pas réel...

Dès lors, l’aspect fantastique peut paraitre comme gadget, voire inutile. Mais peut être que tout cela n’est pas aussi réel qu’on veut bien le croire, peut être que Vinh et Charlotte sont victimes de leur surmenage et de leur abus d’amphétamines pour tenir le coup… Assez dickien, si on part dans cette perspective… L’interprétation de ces phénomènes, qui arrivent par petites touches, quasi indiscernables au début, jusqu’à un final particulièrement obscur dans sa clarté angélique (comprenne qui pourra…), reste en effet à l’attention du lecteur.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire