03/02/2015

La chronique du professeur Platypus

https://profplatypus.wordpress.com/2015/02/02/cleer-de-l-l-kloetzer/

(avec une super illustration, que j'emprunte pour l'occasion !)



Ce fonctionnement par épisodes est à la fois la force et la faiblesse de Cleer : si l’intérêt est relancé au début de chaque chapitre, le morcellement empêche L. L. Kloetzer d’aller au bout de ses idées et de construire pour de bon un discours, dont on imagine qu’il se voudrait mordant, sur les dérives du monde de l’entreprise. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire